Edito

LEGISLATIVES  2017  :  

SE  FAIRE  ENTENDRE  !

 

Les grandes manœuvres !

Les élections législatives 2017 qui auront lieu le dimanche 11 juin et le dimanche 18 juin  si un second tout est nécessaire, nous offrent un spectacle très inédit dans la mesure où les deux grands partis qui dominaient la vie politique française se retrouvent en position très délicate.

La "start-up En Marche" a finalement bien fonctionné puisque, sans véritable appareil politique, la jeune entreprise macronienne a réussi, en l'espace de quelques mois, à conquérir "des parts de marché considérables" et à installer au plus haut sommet de l'Etat son mentor  !

Mais en sera-t-il de même pour ces législatives ?

La cacophonie qui règne sur ces élections et le bilan du Président Hollande dont nous ne retiendrons pas grand chose, semble condamner le Parti Socialiste à une terrible implosion.

Et le dernier épisode en date où Manuel Vals s'est encore distingué, donne, en plus, l'image d'une cuisine de piètre qualité ce qui ne va pas arranger les choses...

 

La situation n'est guère plus brillante avec l'autre "grand parti" où l'on assiste également à des tiraillements et des ralliements inattendus à l'équipe d'En Marche ! Et la désignation d'un Premier ministre des Républicains en la personne d'Edouard Philippe, laisse présager de fortes turbulences dans ce parti !

 

Pour autant, le Président Macron n'est pas sûr d'avoir une majorité à l'Assemblée Nationale avec un Front National et "les Insoumis" de Jean-Luc Mélenchon avides de revanche, ce qui risque de compliquer plus encore son quinquennat...

 

Nous voyons là les limites du système Macron qui, sans parti fort et surtout sans majorité au Parlement, serait contraint à une cohabitation dès son arrivée au pouvoir !

 

La désignation d'un Premier ministre LR est une manœuvre politique visant à éviter cette catastrophe en obtenant la confiance des députés de ce parti.

 

Mais rien n'est moins sûr car les électeurs pourraient être fortement agacés par ces pratiques où l'innovation tant vantée semble déjà une énième belle promesse non tenue !

 

 

 

Et le pari semble d'autant plus risqué pour M. Macron que les caciques du parti LR pourraient refuser tous ces "arrangements", même si le Président leur promet d'autres portefeuilles ministériels...

 

 

Et les Harkis dans tout ça ?

Ces curieux stratagèmes doivent susciter beaucoup d'interrogations chez de nombreux citoyens dont les préoccupations sont à des années lumière de toutes ces intrigues politiciennes.

S'agissant de nos attentes particulières, nous pouvons craindre que cette instabilité politique et l'absence d'une majorité forte ne permettent pas la mise en œuvre de la réparation qui nous est due.

Nous devons, néanmoins, saisir l'occasion qui s'offre à nous avec ces élections pour faire entendre nos revendications et rappeler à l'ensemble des candidats qui briguent un mandat de député que les Harkis, leurs veuves, les femmes divorcées et leurs enfants sont toujours les laissés pour compte de la République.

Les militants de la cause Harki, qu'ils soient membres une association ou agissant sans structure, doivent interpeller ces candidats et leur demander de s'engager clairement pour une véritable et légitime réparation de tous les préjudices subis, dans la continuité de la reconnaissance de l'abandon des Harkis exprimée par le précédent Président de la République.

La Charte nationale des Harkis que vous trouverez sur ce site peut vous servir dans vos démarches.

Dans les prochains jours, nous mettrons également en ligne un courrier type à destination des candidats de votre circonscription.

 

Le combat continue !

 

 

CNJH 16 mai 2017

 

Poursuivre le combat d'Abdelkrim

Rapport "Aux harkis la France reconnaissante"

Rapport "Aux harkis la France reconnaissante"
Rapport-aux+harkis-la-France-reconnaissa[...]
Document Adobe Acrobat [2.7 MB]
Bulletin d'Adhésion
Adhérez au Collectif Justice pour les Harkis
BA CJH2017.pdf
Document Adobe Acrobat [493.7 KB]

Argumentaire

Téléchargez
Argumentaire+asso+projet+collectif+2018.[...]
Document Adobe Acrobat [867.9 KB]

 

 

Liens externes