Edito du 17 Juillet

MANIFESTATION  A  CASTRES (tarn)

Le  17  juillet  2017, un rassemblement de militants de la cause Harki a eu lieu devant les bureaux du "Journal d'ici" pour dénoncer les propos injurieux tenus à l'encontre des Harkis par le directeur de cet hebdomadaire.

Rappelons que c'est à l'initiative de notre ami Mohamed Djafour, président de l'association Générations Harkis, que cette manifestation a pu être organisée.

Une trentaine de militants venus de Nice, Draguignan, Aix-en-Provence, Millau, Toulouse, Béziers, Pau, de la Dordogne et de l'Aude sont venus exprimer leur indignation face à l'attitude  irresponsable de ce journaliste qui a utilisé le mot "Harki" pour désigner les membres du parti "les Républicains" qui ont rejoint le mouvement du nouveau Président de la République.

Il faut saluer la détermination de ces défenseurs de la cause Harki qui, pour certains, n'ont pas hésité à faire plus de 400 kilomètres pour faire savoir à ce triste sire que les Harkis ne sont pas des mercenaires, prêts à se vendre au plus offrant et qu'au contraire, ce sont eux qui ont été trahis par les gaullistes d'hier et d'aujourd'hui.

La gravité des écrits de cet éditorialiste aurait dû mobiliser beaucoup plus de Harkis de la première et seconde génération mais l'essentiel était de nous faire entendre et de faire savoir que nous ne tolèrerons aucune insulte, pas plus que nous ne permettrons que la mémoire de nos anciens soit ainsi bafouée.

Cette action a été relayée par la presse écrite et audiovisuelle et des tracts ont été distribués aux Castrais qui nous ont apporté leur soutien.

A l'issue de cette manifestation, une réunion s'est tenue chez notre ami Mohamed qui a annoncé le dépôt d'une plainte dans les prochains jours.

Plainte d'autant plus justifiée que ce singulier personnage persiste et signe en affirmant qu'il ne retirera pas "une syllabe de ses écrits" et qui nous explique que le mot "Harki" qu'il a utilisé n'a rien à voir avec "nos compatriotes rapatriés musulmans " (?).

Comprenne qui pourra !!!

Un appel est lancé à toutes les associations et à toutes celles et tous ceux qui le souhaitent pour apporter une aide financière pour les frais de Justice.

 Les chèques  libellés à l'ordre du Collectif National Justice pour les Harkis peuvent être envoyés à l'adresse suivante

Collectif National Justice pour les Harkis chez Khaled KLECH

10, rue du Roi René  Saint -Roch 2   13860 PEYROLLES EN PROVENCE

(préciser au dos du chèque Action Justice Journal d'ici)

Une comptabilité précise sera tenue et communiquée à tous les donateurs.

 

Le Collectif National Justice pour les Harkis soutient cette initiative et propose que nous puissions nous retrouver sur d'autres actions communes.

Les participants à cette rencontre du 17 juillet 2017 ont approuvé cette idée et suggèrent que la prochaine réunion soit organisée dans une ville permettant à chacun un déplacement moins contraignant.

 

Un grand bravo à tous ces valeureux militants !

 

 

 

Poursuivre le combat d'Abdelkrim

Rapport "Aux harkis la France reconnaissante"

Rapport "Aux harkis la France reconnaissante"
Rapport-aux+harkis-la-France-reconnaissa[...]
Document Adobe Acrobat [2.7 MB]
Bulletin d'Adhésion
Adhérez au Collectif Justice pour les Harkis
BA CJH2017.pdf
Document Adobe Acrobat [493.7 KB]

Argumentaire

Téléchargez
Argumentaire+asso+projet+collectif+2018.[...]
Document Adobe Acrobat [867.9 KB]

 

 

Liens externes