Compte-rendu du Rassemblement des associations de défense des Harkis et de leurs familles Dimanche 13 mai 2018  à 

SAINT LAURENT-DES-ARBRES

Dans la continuité du premier rassemblement organisé à Peyrolles-en-Provence le 28 avril, une nouvelle rencontre a été organisée à Saint-Laurent-des-Arbres pour faire un point sur les discussions avec les pouvoirs publics au sujet de la Réparation des préjudices que nous avons subis.

Plusieurs représentants d'association avaient fait le déplacement (étaient représentés les départements du Gard, du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône, des Alpes Maritimes, des Alpes de Haute Provence, du Tarn, des Pyrénées Atlantiques et de l'Aude ; ont été excusés des représentants de l'Hérault et du Lot-et-Garonne qui n'ont pu se déplacer).

Après un tour de table où chaque participant s'est présenté, les trois propositions remises officiellement au Préfet Ceaux ont été présentées.

La méthode retenue par le Collectif National Justice pour les Harkis et leurs familles a été reprécisée : partant des exigences du Président de la République exprimées aux délégations de Harkis reçues le 25 septembre 2017, : "Nous devons définir ensemble les tenants et les aboutissants de cette affaire"..."Il faut avoir la réparation la plus fine et la plus intelligente possible", les personnes chargées de ce dossier au sein du CNJHF ont élaboré un argumentaire où les causes et les conséquences ont d'abord été détaillées.

Dans un second temps, nous avons listé les différents préjudices et nous avons fait un chiffrage cohérent basé sur la Nomenclature Dintilhac ou le Référentiel Mornet, documents de référence utilisés par les Tribunaux en ce qui concerne les préjudices corporels, moraux et économiques.

Le guide pour l'indemnisation des victimes d'actes de terrorisme nous a  également servi pour cette évaluation des préjudices avec des fourchettes de montants d'indemnisation.

Rappelons que c'était le souhait du Préfet Ceaux et du Rapporteur, M. Chassard qui avaient demandé, à plusieurs reprises, aux représentants Harkis du groupe de travail de faire ce travail...

Les militants les plus clairvoyants ont parfaitement compris quelles sont les propositions les plus crédibles, que ce soit sur la méthode ou sur le chiffrage.

 Tout comme ils ont compris que la Réparation qui nous est due doit tenir compte de la réalité des fautes commises par les gouvernements successifs (demander une "compensation des pertes humaines" supposant un dédommagement pour les Harkis massacrés en Algérie est une aberration car ceux qui sont en droit de le demander sont les familles de ces victimes).

Et cela ne passera sûrement pas par une "allocation forfaitaire" qui n'est qu'une mesure sociale qui bafoue le principe de la Réparation intégrale du préjudice telle qu'elle est définie au plan juridique.

 

Le Collectif National Justice pour les Harkis et leurs familles a tenu à rappeler que l'argumentaire qui s'appuie sur des éléments rationnels et incontestables est la propriété de tous les Harkis et leurs familles.

 

Il n'est nullement question de se rallier à notre association mais simplement d'analyser sérieusement les choses et de se déterminer sur le projet le plus cohérent afin de se rassembler et de peser véritablement dans les discussions qui vont se poursuivre avec les pouvoirs publics.

 

Différentes actions ont été envisagées : au niveau politique, au plan médiatique et juridique.

 

Les participants ont estimé qu'il est primordial de continuer à informer et mobiliser les Harkis et leurs familles pour que l'engagement du Président de la République qui a affirmé : "Nous devons aller au bout de ce qui doit être fait par la République vis-à-vis des Harkis et de leurs enfants" soit respecté.

D'autres réunions sont prévues, en Région Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes et Nord (ces réunions s'inscrivent dans la démarche voulue par l'ensemble des associations qui se sont déjà mobilisées ; elles ne relèvent pas de l'initiative exclusive du CNJHF).

 

M. Youssef DJERFI, présent au rassemblement de Saint-Laurent-des-Arbres, convie toutes les personnes intéressées à la rencontre qu'il organise le 24 juin à Cannes.

 

Nous participerons à tous ces évènements pour mener ce travail de conviction et de rassemblement et nous souhaitons vivement que tous les représentants Harkis siégeant dans le groupe de travail nous rejoignent.

 

Un communiqué de presse a été diffusé dans la presse locale.  Voir ci-après.

A l'issue de notre réunion, nous avons déposé deux gerbes en hommage aux Harkis et à leurs familles à l'ancien camp de Saint-Laurent et au monument de Laudun-l'Ardoise.

Nous tenons à remercier Fathia GASMI, Hacène ARFI et M. Ali LAIDAOUI et toutes les personnes qui se sont investies dans l'organisation de cette journée.

Poursuivre le combat d'Abdelkrim

Rapport "Aux harkis la France reconnaissante"

Rapport "Aux harkis la France reconnaissante"
Rapport-aux+harkis-la-France-reconnaissa[...]
Document Adobe Acrobat [2.7 MB]
Bulletin d'Adhésion
Adhérez au Collectif Justice pour les Harkis
BA CJH2017.pdf
Document Adobe Acrobat [493.7 KB]

Argumentaire

Téléchargez
Argumentaire+asso+projet+collectif+2018.[...]
Document Adobe Acrobat [867.9 KB]

 

 

Liens externes