AGIR SANS PLUS ATTENDRE !

 

Les espoirs que beaucoup d'entre nous avaient placés dans les propos du Président de la République qui affirmait vouloir régler la question Harki, s'amenuisent au fil de l'avancée des "travaux" du groupe de travail Harkis.

De nombreux représentants Harkis qui y siègent dénoncent l'absence d'un véritable dialogue et d'une concertation digne de ce nom avec les pouvoirs publics, leur volonté d'aller vite, le peu de moyens alloués, un temps de parole limité, des interventions de personnalités extérieures n'ayant rien à voir avec la Réparation, etc.

Plus grave, certaines déclarations laissant entendre que le budget pour les Harkis est restreint ("il n'y a pas des milliards pour les Harkis") nous amènent à penser que la montagne va accoucher d'une souris.

Le rapport du Préfet Ceaux, attendu pour fin mai, risque fort de ne pas être à la hauteur des dédommagements légitimes que nous attendons depuis si longtemps.

 

Nous tenons à préciser, ici, que l'argumentaire de notre Collectif a été remis officiellement au président de ce groupe de travail et nous tenons à remercier les personnes qui nous ont fait confiance et qui ont compris que la Réparation des préjudices ne peut pas se faire de façon approximative et sans tenir compte de la dimension juridique qui existe.

Sans leur soutien, nos propositions n'auraient vraisemblablement pas été retenues.

Nous signalons également qu'aucune entrevue ne nous a été accordée malgré nos demandes. Que faut-il en conclure ? Nos propositions dérangent-elles ?

S'agit-il d'accorder aux Harkis et à leurs familles une indemnisation forfaitaire très symbolique comme ont pu l'être les "allocations de reconnaissance" octroyées en 1987 et 1994 qui ne sont pas des mesures de réparation ?

 

 

Si nous en sommes là aujourd'hui, c'est d'abord à cause de notre incapacité à porter la parole des Harkis et de leurs familles dans l'unité et la cohérence qui s'imposent.

 

Nous osons espérer que toutes les personnes sachant faire preuve de discernement comprendront tout ce qui se trame aujourd'hui et vers quoi nous nous dirigeons.

 

La mission du groupe de travail arrive bientôt à son terme mais nous devons continuer à peser dans les discussions avec les pouvoirs publics.

 

De nombreux responsables d'associations ou de simples militants estiment, à juste titre,  que nous n'avons pas été entendus, une fois de plus.

Toutes ces personnes considèrent que nous devons REAGIR ET AGIR RAPIDEMENT, en proposant de nous retrouver et de débattre ensemble des meilleurs moyens à mettre en œuvre pour faire valoir tous nos droits.  

 

Le Collectif National Justice pour les Harkis et leurs Familles s'inscrit pleinement dans la démarche entreprise car nous restons convaincus que c'est dans le dialogue et autour d'actions collectives décidées ensemble que nous  pourrons véritablement nous faire entendre.

 

Une délégation du CNJHF sera présente le 13 mai à Saint-Laurent-des-Arbres.

 

RASSEMBLEMENT des associations de défense des HARKIS et de leurs familles

Dimanche 13 mai 2018  à SAINT-LAURENT-DES- ARBRES

 

 

Chers ami(ie)s,

Après la réunion du groupe de travail harkis du 26 avril 2018, trois propositions ont été officiellement remises au Préfet Ceaux.

A l'initiative de plusieurs représentants d'associations Harkis et sous l'égide de la coordination Harka présidée par Hacène Arfi et de l'ARACAN, présidée par Ali Laïdaoui, un rassemblement des associations de l'ensemble du territoire national est prévu le dimanche 13 mai à St Laurent des Arbres.

Cette rencontre sera l'occasion de faire un premier bilan du groupe de travail et de faire une analyse des différentes propositions.

Seront également évoquées les différentes actions à mener au vu du groupe de travail national harkis et des déclarations peu rassurantes des pouvoirs publics.

A l'issue de notre réunion, un communiqué de presse sera soumis aux participant(e)s pour diffusion dans la presse locale et nationale.

En raison des sujets qui seront discutés et dans un souci d'efficacité, les associations qui souhaitent agir de façon collective seront représentées par leur président(e) et vice-président(e).

Ce rassemblement qui en appellera d'autres permettra de nous regrouper autour d'un projet commun en vue d'une action d'envergure sur l'ensemble du territoire afin d'obtenir une Réparation juste et équitable pour tous les préjudices subis.

L'accueil des participant(e)s se fera à partir de 9 h 30 et les débats débuteront à 10 h 30.

La pause déjeuner sera de 12 h 30 à 13 h 30, heure de reprise des discussions, jusqu'à 16 h 00.

Merci de confirmer votre participation avant le 11 mai par mail : aracangard@gmail.com ou par sms au :

Portable :  Hacène ARFI 0682146134 /  Fathia GASMI 0637861680 /

                                 Ali LAIDAOUI 0658617849

Avec toute notre considération et notre confiance.                                                                                                            

H. Arfi et A. Laidaoui

 

HacèneArfi - Coordination Harki du Gard

Ali Laidaoui – Association des Rapatriés Anciens Combattants

d’Afrique du Nord

Poursuivre le combat d'Abdelkrim

Rapport "Aux harkis la France reconnaissante"

Rapport "Aux harkis la France reconnaissante"
Rapport-aux+harkis-la-France-reconnaissa[...]
Document Adobe Acrobat [2.7 MB]
Bulletin d'Adhésion
Adhérez au Collectif Justice pour les Harkis
BA CJH2017.pdf
Document Adobe Acrobat [493.7 KB]

Argumentaire

Téléchargez
Argumentaire+asso+projet+collectif+2018.[...]
Document Adobe Acrobat [867.9 KB]

 

 

Liens externes